Etat de la Nation: Kabila s’adresse enfin au peuple

Kabila EDLN 1512Comme le demande la constitution dans son article 77, le président Kabila s’est adressé à la nation congolaise. Devant 477 élus (sur un total de 608) réunis en congrès au Palais du Peuple, le chef de l’Etat a tenu un discours sur l’Etat de la Nation principalement axé sur la situation de la crise qui sévit dans les provinces de l’Est du pays. Un discours très attendu qui arrive un peu tard et sans réelles surprises vu que tout ou presque a déjà été dit sur le sujet.

L’état de la situation

Pour la première fois depuis le début de la crise de l’Est, le président a nommément cité le Rwanda comme l’agresseur dans la guerre qui engage le pays au Nord-Kivu. Il justifie cette guerre par la volonté des agresseurs de créer plusieurs foyers de tension et d’insécurité à l’intérieur du pays dans le but de décourager les investissements et la reconstruction du pays. Ce chaos conclue-t-il devant amener le pays vers une balkanisation certaine.

Efforts engagés et pistes de solution

Rappelant les trois axes que sont la diplomatie, la politique et le recours à la force, le président a mis en avant la résolution des différents sommets de la CIRGL(Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs) qui l’enjoint à mettre en place une «Force Internationale Neutre» qu’il espère effective dans les prochains jours. La mission de cette force étant d’une part de contrôler la frontière rwando-congolaise et d’autre part, d’éradiquer les forces négatives de la région. Quant au partenariat avec la MONUSCO, Kabila constate face à la crise actuelle, les limites de l’approche de son action au Congo ayant créés une profonde frustration aussi bien au sein du gouvernement que dans la population. Au final,  des résultats mitigés qui appellent à un réaménagement du mandat des casques bleus.

L’ouverture des discussions de Kampala avec le M23 ressort du caractère politique des efforts engagés par le gouvernement pour trouver une solution au problème actuel. Kabila tient à préciser que «les échanges de Kampala ont pour objet de clarifier les enjeux et de situer les responsabilités dans cette guerre».

Pour ce qui est de la campagne militaire et suite aux guerres successives et récurrentes qui sont imposées au pays, Kabila lance un appel pour que la nation s’approprie l’enjeu de la défense nationale et promet l’accélération du processus de renforcement des capacités des FARDC. Le président espère pour le futur une armée républicaine forte, dissuasive, nationale, apolitique et professionnelle capable de rassurer la population dans toute sa diversité, seule voie pour garder la dignité des congolais et l’intégrité territoriale.

Cohésion nationale et avancées politiques

Reconnaissant le droit démocratique, Kabila en appelle à un débat politique décent, courtois et responsable de la part de l’homme d’Etat qui doit être attentif aux intérêts de la nation et éviter toute stigmatisation politique, ethnique, communautaire ou régionale. Il souhaite une cohésion nationale qu’il entend faciliter grâce à une initiative ouverte à toutes les forces politiques et sociales de la nation dans un cadre approprié dont les modalités seront précisés au moment venu.

Au delà de la crise de l’Est, le président a tenu à souligner les avancées que le pays a faite et qu’il estime «incontestables». Il cite notamment la restructuration de la CENI, la décentralisation et le projet de loi fixant la limitation des nouvelles provinces en cours, la création d’une commission des droits de l’homme. Prenant les dernières élections provinciales en exemple(Bas-Congo, Province Orientale et Kasaï-Occidental), le chef de l’Etat se réjouit du renforcement de la démocratie et de la consolidation de l’état de droit.

Sur le plan économique, il note que malgré les bons chiffres macroéconomiques(taux de croissance 7,2%, inflation 3%, monnaie stable et budget maîtrisé), la population ne voit toujours pas son social s’améliorer et demande plus de créativité et de volontarisme pour y remédier.

©WakatiYetu

Publicités
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s